• Arc n°1, Le début d'une aventure / Chap n°3, Départ

      -Oka ! Attends-moi !

    Oka se retourna vers la personne qui l'avait interpellé, sa voix lui semblait familière.

      -Mi-midori !

      -C'est moi !

      -Tu viens j'imagine...

      -Nan, je viens juste te dire au revoir.

     -A bah salut...

    Oka tourna violemment le dos et continua son chemin, visiblement déçue et pressée. Elle n'avait pas le temps pour les enfantillages de Midori.

     -Nan, attends !

    Oka fit la sourde oreille continuant son chemin.

     -Ecoute moi !

     -J'en ai assez...

    Midori se tut quelques instants. 

     -Je t'en supplie... écoute moi, ne serait-ce qu'une seconde...

    Sa curiosité piquée au vif, elle se retourna vers Midori, toute ouïe.

     -Pour commencer... Excuse-moi... 

     -Enchaîne !

     -Tu veux réellement partir... je veux dire, c'est vraiment ça que tu veux ?

     -Oui et si ton intention est de...

     -Je ne t’empêcherais pas de partir... Je viens avec toi !

     -Je croyais que tu ne voulais pas ?

     -Je veux pas te laisser, moi !

     -Et bien soit ! Mais dépêchons nous, il faut partir avant la nuit tombée !

     -On peut partir maintenant.

     -Tu as tes affaires ?

     -Oui, je suis allée les chercher en catastrophe tout à l'heure.

     -Allons-y alors !

    Elles commencèrent leur ascension en silence. Mais après un court trajet, Midori s'arrêta soudainement.

     -Que se passe t-il ?

     -On aurait pas du passer par la forêt ?

     -Nan, d'un, c'est bien trop long et de deux, on a plus de chance de croiser Ayano, tu veux vraiment revoir cette psychopathe ?

     -Je l'ai vu tout à l'heure ! Heureusement qu'on était en pleine ville, sinon elle m'aurait sauté dessus... Elle était avec Budo...

     -Tu as eu de la chance !

     -Au fait, Eum... Ou va-t-on précisément ?

     -Les montagnes...

     -Au Lac de la Lune ?

     -Oui, une fois la bas... on aura certainement des réponses.

     -Alors perso, je ne sais pas toi mais moi je me souviens pas vraiment comment on y va alors...

     -Comme d'habitude ! On y va au feeling.

     -Je sens que'on va certainement se perdre... je sais pas pourquoi !

     -Ça va bien se passer...

     -Ça va être épuisant...

     -Arrête de geindre, on vient juste de partit.

     -Ouais... ouais...

    Elle continuèrent leur chemin, slalomant entre les champs dorés de blé et ceux de maïs, jusqu'au couché du soleil où elles étaient arrivées au pied des pics rocheux. Désormais, ils paraissaient plus impressionnants que jamais, leur couleur grisâtre se détachant du ciel orangé couleur sang qui se trouvait sous leurs yeux. 

     -Tient, allons nous abriter là-bas pour cette nuit !

     -Hum... à même le sol, sur la roche ?

     -Et oui, il faut t'y faire petite Princesse !

     -Ha ha ha... très drôle !

     -Mais je ne rigole pas !

     -Quoi ?!

     -Bah, tu vois un autre endroit ?

     -N-nan...

     -Donc ?

     -Ok, ok...

     -Allons y.

    Elles entrèrent dans la petite cavité... malgré la petite hauteur qu'elle possédait elle était immensément large. Seule la faille qui servait d'entrée semblait éclairer la grotte.

     -Il fait sombre quand même... et froid... l'air est glacial

     -J'ai pas pensé à prendre quoi que se soit pour faire du feu et la nuit est tombée... donc pas de lumière et pas de chaleur...

     -Mince... 

     -On va devoir s'en passer...

     -Bien, passons au moment que j'attend depuis le début de la journée, mon moment favori...

     -Manger...

     -Ouiiii !

    Oka sortit un sandwich soigneusement emballé et le tendit à Midori qui par ailleurs le devora d'une traite.

      -Une vraie goinfre ma parole !

      -Oui, bah c'est épuisant le trajet ! J'ai besoins de force, moi !

      -Mais bien sûr...

      -Bien sûr ! Bon, moi je suis fatiguée, à demain !

      -Ouais... à demain.

    Chacune s'installa au sol, espérant trouver un peu de réconfort dans les bras de Morphée.

    Malgré l'inconfortabilité qu'offrait le sol et le froid qui régnait dans la caverne, la fatigue eut tôt raison d'Oka, l'emportant vers le monde des rêves.

    Lorsqu'elle rouvrit ses paupières, elle n'était plus dans la petite corniche où elle nichait mais au beau milieu d'une forêt, et malgré la nuit qui régnait en maître, la pleine lune dominait la pénombre éclairant chaque recoin du bois. Autour d'elle se dessinaient une dizaine de chemins, allant dans différentes directions.

    Dans le ciel, les étoiles semblaient se regrouper au dessus de l'un d'eux, le démarquant des autres.

    Si tout portait à croire qu'elle devait aller par là, alors autant prendre le risque et écouter ce que lui murmurait la voûte étoilée.

     Une louve vint se frotter à elle puis avança sur le chemin, prenant les devants. Oka la suivit d'un pas maladroit. Finalement, sa marche devint de plus en plus assurée, elle commençait à se sentir en sécurité.

    Après quelques minutes, à travers le silence retentit un appel qui semblait lui être destiné. La louve qui l'avait guidé jusqu'ici avait disparu à présent. Il devint insistant et Oka ressentit le besoin de courir pour en atteindre au plus vite la source, comme si cette "chose" pouvait disparaître à tout moment. Une chose est sûre, cela venait du bout du sentiers et cette voix qui lui semblait étrangement familière l'appelait. Elle s'arrêta brusquement lorsqu'elle aperçut une ombre.

        -Te voilà enfin... Oka...

        -Ma...

    C'est pas vrai... c'est... C'est ma sœur ! Après tant d'années, enfin je peux la revoir ! Mais... Son prénom... C'est pas vrai ! Comment ai-je pu oublier son prénom... Ma... Ma quoi ?!

        -Cela ne sert à rien de te torturer l'esprit pour ça... tu t'en souviendra pas... 

        -Comment...

    Deux silhouettes apparurent de chaque côtés de la jeune femme, lui saisirent chacune un bras et l’entraînèrent dans un portail qui est apparu aussi vit qu'il a disparu. La scène s'étant déroulée dans un épais brouillard, elle ne pu les reconnaître.

    Elle se releva en sursaut. Le soleil commençait tout juste a se pointer...

    C'était quoi ce rêve ? Dois-je en prendre compte ? Je ne sais pas. Il m'avait l'air bien trop réaliste mais je ne sait qu'en penser. Je devrais peut être en parler à Midori... Non, ce n'est qu'un rêve après tout, et un rêve n'a jamais de message particulier, c'est juste la ou on déverse nos peur et nos incertitudes... Ni plus, ni moins...

    Les filles continuèrent leur ascension, quelque peu tendues, mais se rendirent vite compte du problème, elles étaient totalement perdues.

    Midori semblait regarder partout comme si elle apercevait des choses danser qu'elle seule ne pouvait apercevoir.

    Alors qu'elles marchaient entre les nombreux rocher qui chevauchaient le sol, tentant en vain de trouver leur chemin, un cri retentit derrière elles.

     "Aidez moi, Je vous en supplie !"

    ♦♦♦♦♦♦♦

    Hey, Voilà mon nouveau chapitre, qui a certe pris un peu de temps et je m'en excuse...

    J'éspert qu'il vous a plus et j'attend impérativement vos avis en commentaire avant de posté le prochain chapitre et je promet qu'il sera des plus interressant !

    Corrigé par Modo ?

    Le rôle (lire l'article Hey) est toujours ouvert

    ceux que sa interesse, prevenez moi pas MP


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :